Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Questions d'avenir

Questions d'avenir

L'espace d'information de l'association citoyenne Questions d'avenir à Pont de l'Arche


Pont-de-l’Arche n’augmentera pas ses impôts

Publié par Questions d'avenir sur 11 Avril 2010, 23:24pm

Catégories : #Finances publiques

La ville et le CCAS (Centre communal d’action sociale) viennent de voter leur compte administratif et leur budget. C’est un moment important dans la vie d’une commune car le budget est le reflet de l’action municipale.

 

Que faut-il retenir du compte administratif et du budget 2010 de la ville ?

 

La plus faible augmentation du budget de fonctionnement depuis 10 ans. En effet, les dépenses augmentent cette année de moins de 5%. C’est encore élevé et il conviendrait de ralentir encore cette augmentation. Toutefois notons que, tout en respectant ses engagements, la ville contient son budget de fonctionnement.

Les engagements respectés : P1140686

-          c’est l’adaptation des services à la demande de la population et notamment la mise en service du Tremplin, premier exemple de mutualisation des moyens pour offrir un service plus lisible pour les habitants ;

-          c’est la 7e classe maternelle et le recrutement d’une 7e ATSEM ;

-          c’est aussi la pérennisation de deux emplois précaires aux services techniques…

 

En 2010, l’objectif est une maîtrise encore plus forte de nos dépenses de fonctionnement par une plus grande mutualisation entre services et avec nos partenaires, notamment la CASE.

L’année 2010 verra la fin des recrutements, notamment avec le policier municipal qui devrait arriver prochainement.

 

Un budget d’investissement volontariste. L’équipe municipale le revendique : les projets doivent être précédés d’un minimum de concertation pour éviter tout programme qui ne serait pas judicieux.

Nous l’avons dit à plusieurs reprises, le dossier du centre de loisirs a été retardé pour permettre à l’ensemble du programme d’être cohérent.

centre-copie-1.JPG

Le projet de maison de quartier, déjà débattu en commission ou en conseil, devrait voir le jour également en 2010.

Parallèlement, la ville travaille sur deux nouvelles études en 2010 : l’une sur l’agrandissement de l’Hôtel de ville pour créer une salle des mariages en rez-de-chaussée et une autre sur la restructuration de l’école maternelle.

Le Maire a souhaité insister sur la nécessité de programmer de petits investissements, réclamés souvent de longue date par les habitants, les services de la ville ou les associations. Le budget 2010 leur fait la part belle.

 

Plus de dépenses et moins de recettes. Des dépenses qui augmentent même si cette augmentation est mesurée et des recettes qui sont pour certaines en forte baisse conduisent inévitablement à une capacité d’autofinancement moins forte.

Le Maire assure que des marges de manœuvre sont encore possibles et souhaite explorer toutes les pistes possibles au fil des mois. Une certitude, Richard Jacquet refuse de faire payer les Archépontaines et les Archépontains. « Dans une période où le pouvoir d’achat est mis à mal, je ne conçois pas d’augmenter les impôts » a-t’il déclaré.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents